ACCUEIL FICHES MOTOS CIRCUITS MEDIATHEQUE LES FORUMS SPORT
   

Moto GP : La parole aux pilotes

Le 30/11/2007

Les news

motogp_logo.gif

Réactions à chaud après le GP du Qatar :

Casey Stoner (Vainqueur / Ducati Marlboro Team) : "Ce fût une course fantastique et j'ai vraiment aimé: c'était comme de la 125cc ! Les premiers tours ont été frénétiques, les gars se mettaient des volées dans tous les sens et j'ai juste essayé de rester en dehors de tout ça. Quand ma chance s'est présentée, je l'ai saisie et je me suis juste attaché à garder mon rythme. Jorge [Lorenzo] a piloté brillamment, et ce n'était pas une course facile, à tous points de vue, spécialement au départ. Dans les premiers tours, j'étais un peu en mal de grip, puis les pneus sont montés en température et se sont améliorés. Je savais que nous avions un package plutôt bon pour la course mais, évidemment, nous ne savions pas comment les choses allaient tourner".

Jorge Lorenzo (2e / Fiat Yamaha team) : "Nous ne nous attentions pas à ça : une pole position suivie d'une 2e place. C'est incroyable. Je n'ai pas fait un super départ. Je me suis fait doubler par de nombreux pilotes qui étaient à fond. Ça m'a rendu nerveux et j'avais les bras durs comme du bois dans les premiers tours. Ensuite, j'ai pu passer Rossi et Pedrosa. J'aurais préféré gagner, mais Stoner était vraiment plus rapide. Merci à Yamaha pour le travail accompli, spécialement sur le moteur, ainsi qu'à Michelin. Bravo à Stoner. Il était plus rapide que nous".

Dani Pedrosa (3e / Repsol Honda Team) : "C'est une grosse surprise pour moi d'être là. Il y a quelques jours, en tests, j'étais dernier. C'était incroyable pour moi d'être ici. J'ai pris sur moi aujourd'hui mais sans mon équipe, Honda et Michelin, je n'aurais pu le faire. On a amené les deux modèles (2007 et 2008) ici et beaucoup de changements ont été faits. Pour la première fois, je comprends ce qu'est la légende du service course de Honda et je suis fier d'appartenir à cette écurie. J'ai enfin eu une moto compétitive avec des pneus Michelin excellents dans ces conditions de piste. J'ai fait de mon mieux sur le circuit avec un départ incroyable: j'ai doublé tout le monde avant le premier virage et j'ai poussé très fort. Ensuite, je n'ai pas pu rester avec Stoner et Lorenzo. Ma main (droite, fracturée fin janvier à Sepang) m'a fait souffrir à partir de la mi-course et je ne pouvais pas freiner parfaitement parce qu'elle tremblait tout le temps. Mais j'ai réussi à finir la course et c'est le plus important. Je dispose maintenant de quelques semaines pour revenir en pleine forme à Jerez".

Andrea Dovizioso (4e / JiR Team Scot MotoGP) : "Je suis très ému. Jamais je n'aurais imaginé être si rapide pour ma première course en MotoGP et finir si près de la tête. Etre le premier pilote italien est aussi génial ! Je n'ai jamais vraiment pensé au podium, car je ne suis pas très bien parti".

James Toseland (6e / Tech3 Yamaha) : "C'est génial pour moi de commencer par un tel résultat. Je réalise maintenant qu'avec le support de tous, Tech 3, Yamaha et Michelin, c'est possible d'être compétitif. Finir juste ma première course de MotoGP derrière Valentino [Rossi ] est irréel. Les premiers tours ont été frénétiques ; j'ai fait une manoeuvre sur Jorge [Lorenzo] et c'est passé près. C'est juste un manque d'expérience contre ces gars car j'ai couru contre les mêmes pendant sept ans (en Superbike). Jorge a mis sa machine sous mon nez au moment où je tentais un dépassement. Il faut juste que je m'habitue à la façon qu'ils ont de prendre des virages pour les passer en toute sécurité. Mais il a un peu ouvert la porte et j'y suis allé. Il n'y a pas eu de dommages et après, j'ai tout fait pour passer Andrea [Dovizioso] et Valentino [Rossi]. Je les scrutais à chaque tour, j'étais avec eux dans le dernier virage puis ils s'échappaient. Personne n'est mauvais au freinage dans cette catégorie, c'était donc impossible de les prendre en défaut. J'ai parfois été proche d'eux mais ils étaient comme un mur dressé devant moi. Je n'étais pas préparé à les battre pour ma première sortie en MotoGP et cette 6e place est émouvante. Ce que j'ai appris d'eux en 22 tours n'a pas de prix et je suis maintenant impatient de courir à Jerez".

Colin Edwards (7e / Tech3 Yamaha) : "Je ne pouvais rien donner de plus ce soir. Même pour un million de dollars, je ne serais allé plus vite. Au bout du compte, je n'étais tout simplement pas assez rapide et, pour être honnête, je ne suis pas sûr de savoir pourquoi".

Loris Capirossi (8e / Rizla Suzuki MotoGP) : "Je ne suis pas content car le but était de sa battre pour le podium ou la victoire, et nous sommes loin du compte en ce moment".

Nicky Hayden (10e / Repsol Honda Team) : "Je voulais autre chose qu'un top 10 mais nous avions eu des problèmes ici en tests, déjà. Nous n'avons pas réellement fait de progrès depuis, mais ce n'est pas faute d'avoir essayé".

Marco Melandri (11e / Ducati Marlboro Team) : "J'ai pris un super départ mais deux pilotes m'ont coupé la trajectoire et j'ai perdu des positions. C'est normal quand on part de loin. Dans les premiers tours, mon feeling de l'avant n'était pas très bon et lorsque j'ai été passé par Elias, je suis allé un peu large. La situation s'est améliorée au fil des tours et je me suis senti plus à l'aise sur une moto plus confortable. La course a été mon meilleur moment du week-end et c'est vraiment encouragent."

Shinya Nakano (13e / San Carlo Honda Gresini) : "Après les essais libres et la qualification, nous savions que ça serait une course dure. J'ai perdu des positions au départ mais j'en ai reprises après quelques tours. Ce n'est pas le résultat espéré. J'ai confiance pour Jerez. Nous y avons collecté beaucoup de datas".

Toni Elias (14e / Ducati Alice Team) : "Ce n'est pas un résultat positif. J'ai eu beaucoup de problèmes avec l'avant de la machine et nous ignorons toujours pourquoi".

Sylvain Guintoli (15e / Ducati Alice Team) : "Dans les virages rapides, je ne pouvais attaquer à la limite, et ma mauvaise grippe me faisait suer à l'excès. Je me sens vidé de toute mon énergie. L'avant de ma moto a très bien marché pendant toute la course, alors que j'ai perdu du grip à l'arrière dans les derniers tours".

Chris Vermeulen (17e / Rizla Suzuki MotoGP) : "Pas un début de saison idéal ! J'ai pris un bon départ, j'étais dans une bonne position, mais j'ai eu un problème avec le pneu avant dès le 1er tour. Il ne fonctionnait pas et après cinq tours, il était détruit. J'ai dû rentrer pour en chausser un autre. Il va falloir voir avec Bridgestone ce qui s'est passé. Après, je suis revenu. J'ai suivi Loris [Capirossi] dans sa bataille avec De Puniet et je faisais dans leurs temps. J'ai le sentiment que j'aurais pu marquer bien plus de points".

Alex de Andelis (Abandon suite à chute / San Carlo Honda Gresini) : "Je suis désolé car ma moto semblait plus lente que les autres dans la ligne droite, et je me suis fait passer à l'aspiration et en vitesse de pointe. De toute la course, je ne suis pas parvenu à avoir la vitesse qu'il aurait fallu. Je suis sûr que j'aurais pu me battre devant."

Réagir sur le forum

           Nouveautés 2008

  
                      
      Suzuki         Ducati         Ducati  
     Gsxr600         848           1098R
                         
       Ktm          Yamaha        Kawasaki
     1090RC8         R6             ZR10R
                         
      Suzuki         Honda          Triumph
   Hayabusa      CBR1000    Dayto675
SE
                         
      Bmw         MVAgusta       Bimota
    HP2Sport     F4 312RR          DB7


Les archives de l'actu

Retrouvez toutes les actualités du site depuis sa création.

Cliquez ici pour accéder aux archives