ACCUEIL FICHES MOTOS CIRCUITS MEDIATHEQUE LES FORUMS SPORT
   

MotoGP : Déclarations des pilotes après le Grand Prix de Chine

Le 30/11/2007

Les news

motogp_logo.gif

Valentino Rossi (Yamaha Racing, vainqueur): "Je suis très content de ce résultat. Cela faisait longtemps que je n'avais pas gagné. C'est donc d'autant plus appréciable. En plus, on a changé les pneumatiques et les réglages avant la course en raison de l'incertitude due à la pluie. Quand je l'ai vue, j'étais inquiet mais j'ai vite été rassuré. Le setting était légèrement différent par rapport aux autres qu'on a testés ce week-end. Je me sentais bien dès le premier tour, mon départ n'était pas trop mal. J'ai amélioré mes chronos tour après tour, surtout à partir du quinzième. Mon rythme était fantastique tout comme la bagarre avec Pedrosa."

Dani Pedrosa (Honda HRC, 2e): "La course fut très difficile. J'ai commencé prudemment car je ne savais pas comment étaient les conditions mais je suis parvenu assez vite à réaliser des tours chronos. Les tours étaient de plus en plus rapides et je me suis battu pour rester au contact de Rossi. J'étais plus rapide dans la partie intermédiaire du tracé. Il était plus rapide dans la première et dernière partie. Mes Michelin étaient vraiment bons et j'améliorais constamment mes chronos. Par contre, le vent soufflait vert et le moteur coinçait dans les bouts droits. On pensait qu'il y aurait aussi eu de la pluie mais on a dû changer de stratégie. Malgré tout c'est un très bon résultat au vu de ce qu'on a fait durant la semaine."

Casey stoner2.jpgStoner (Ducati MotoGP, 3e): "J'espérais vivement une course sur le sec. Je pensais que nous avions trouvé le meilleur setup. Malheureusement, pour une raison ou pour une autre, il n'a pas été aussi bon qu'il l'a été les jours précédents. J'ai pris un bon départ mais j'ai eu très vite des problèmes avec mon train arrière. Je crois qu'il était beaucoup trop tendre. En fait, j'ai modifié choix de pneus et j'aurais dû rester avec le précédent. Avec celui-ci, mon rythme était bien meilleur. J'ai pris un bon départ mais, dès le premier virage, je sentais que je ne tournais pas la moto comme je voulais. Mes chronos s'amélioraient au moment où Rossi et Pedrosa se sont échappés mais c'était déjà trop tard. De toute manière, je n'aurais pas pu revenir. Je suis donc très déçu, pas seulement pour la trosième place, qui est un bon résultat, mais pour l'écart qui me sépare de la tête. Je sais qu'on peut faire mieux."

Marco Melandri (Ducati MotoGP, 5e): "Je ne pouvais pas faire mieux. Cinquième, ça n'est pas trop mal. Nous avons trouvé un meilleur équilibre sur la machine. Nous avons trouvé un meilleur équilibre sur la machine et les changements effectués sur le contrôle de traction m'ont permis d'avoir un meilleur feeling avec la machine. Je me suis amélioré et je peux maintenant dire que je sens mieux la Ducati. Filippo (Preziosi) m'a été d'une grande aide et je l'en remercie."

Nicky Hayden (Honda HRC, 6e): "On savait que partir de la dixième place était un handicap. Dimanche matin, j'ai pris la deuxième machine pour le warm-up. J'ai donc commencé la course avec la première machine. En revanche, il y a eu un problème avec le vent dans la ligne droite opposée. Il était très difficile de freiner donc beaucoup de pilotes ont élargi les trajectoires. Je les ai changées afin de ne pas me faire prendre. Ça bataillait fort mais j'aurais voulu que ce soit plus haut dans la hiérarchie."

Colin Edwards (Yamaha Tech3, 7e): "Je ne suis pas très content. Je savais ce dont j'étais capable et j'ai attaqué dès le départ pour m'échapper. Je savais que Casey serait dans les parages mais je ne savais pas où étaient Dani et Valentino. Dès qu'ils m'ont dépassé, ils étaient déjà trop loin. J'étais troisième mais j'ai eu un problème sur un freinage, dans la ligne droite opposée, j'ai fait un wheeling arrière, probablement le plus long que je n'ai jamais fait. J'ai dû tirer tout droit. Après il était très difficile de revenir. Il manquait quelque chose à notre package aujourd'hui. Je voulais que le pneu soit froid mais pas autant qu'il ne l'était. J'ai serré les dents car je sentais que d'autres pilotes étaient plus rapides que moi et j'espérais que les pneus chauffent plus vite, malheureusement ça n'a pas été le cas.

Toni Elias (Ducati d'Antin, 8e): "J'ai perdu beaucoup de temps dès le départ mais après cinq ou six tours, j'ai accéléré Si nous réussissons à résoudre les problèmes rencontrés en début de course, nous pouvons faire quelque chose de bien. J'ai réussi à passer quelques pilotes sans complication. Ce qui est intéressant, c'est surtout que j'ai réussi le 5e meilleur tour en course, derrière Lorenzo qui a fini 4e."

Loris Capirossi (Suzuki MotoGP, 9e): "C'est difficile de dire que la journée a été positive. Nous avons progressé mais le résultat aurait pu être encore meilleur si je n'avais pas fait d'erreur. Je ne voulais pas perdre le contact avec les meilleurs car mon rythme de course était très bon. Malheureusement, je suis sorti à un moment et il a fallu que je fasse l'effort pour revenir jusqu'à la 7e place. A la fin, j'ai eu un problème technique qui m'a fait perdre deux places."

Shinya Nakano (Honda Gresini, 10e): "Les conditions de pistes étaient précaires car il y avait certaines portions encore séchantes. J'ai pris un mauvais départ. Je suis ensuite remonté et j'ai pu passer (Andrea) Dovizioso pour la dixième place, ce qui ne me satisfait pas vraiment. Il faut tirer les points positifs de notre week-end. Si nous parvenous à mieux nous qualifier à maintenir notre rythme de course, alors nous pourrons postuler à un bon résultat au Mans.doviziosoestoril.jpg

Andrea Dovizioso (Honda Scot, 11e): "Notre résultat final ne démontre pas le potentiel réel. Je pensais qu'on était dans de bonnes dispositions pour la course. Durant la première partie de la course, j'étais bien. Cependant les conditions nous ont incités à faire des choix sur le plan technique que nous n'avions pas testés. J'ai essayé de résister à Hayden et Melandri mais malheureusement je n'ai pas pu les contenir très longtemps. Je suis désolé pour l'équipe qui a travaillé très dur."

James Toseland (Yamaha Tech3, 12e): "Être à cette place ne me plait pas trop mais, en tant que débutant, ce genre de résultats peut arriver. J'ai déjà eu du mal à régler la machine, ce qui ne m'a pas aidé pour apprendre le circuit. On a essayé un set-up le matin mais il pleuvait et on l'a gardé pour la course, ce qui était une mauvaise idée. Sur les freins, le transfert des masses était bon mais pour prendre les virages, l'arrière se dérobait. Il fallait que je sois prudent. Je sortais donc des courbes beaucoup trop tard. J'étais lent en milieu de virage et avec cela, vous pouvez perdre une seconde par tour, ce qui est énorme."depuiniet sepang.jpg

Randy de Puniet (Honda LCR, 13e): "Mon départ était très mauvais mais à la fin du premier tour, Hopkins a essayé de me dépasser. Il a fait une petite erreur qui m'a obligé à élargir ma trajectoire. J'ai pu continuer mais le train avant ne marchait plus très bien. La situation s'est améliorée à partir de mon dépassement sur Guintoli. J'ai essayé de passer ensuite (James) Toseland mais je n'y suis pas arrivé. Honnêtement, j'espérai mieux."

John Hopkins (Kawasaki Racing, 14e): "Nous avons fini le warm-up dimanche matin avec de grandes espérances, que ce soit pour le sec ou le mouillé. La piste a alors séché et on a du faire un choix de pneumatiques, qui n'était pas forcément le meilleur. Dès l'entame, j'avais des problèmes d'adhérence à l'arrière et j'ai attaqué pour rester dans le peloton. Je suis aussi sorti de la piste et fait quelques erreurs."

Sylvain Guintoli (Ducati d'Antin, 15e): "Dans les premiers tours, j'ai persisté pour rester dans le peloton mais j'ai assez vite lâché. Je me rapproche petit à petit des meilleurs et j'espère confirmer au Mans, lors du prochain Grand Prix. Je félicite Toni pour le résultat qu'il a eu. Il a montré que l'on avait du potentiel."

Alex de Angelis (Honda Gresini, 16e): "La course a été difficile. Je suis allé au contact avec Hopkins dans le premier virage et j'ai dû élargir. Heureusement, je ne suis pas tombé. Par la suite, j'ai eu toutes les peines du monde à suivre un ou deux pilotes. La machine était compliquée à conduire. On a alors étudié la télémétrie, après la course, pour savoir d'ou venait ce problème. Je crois qu'il faut que l'on revienne aux réglages de pré-saison et recommencer car on ne s'en sort pas."

Anthony West (Kawasaki Racing, 17e): "Je m'attendais à un meilleur résultat. La piste séchait mais restait glissante. J'ai suivi John pendant quelques tours mais je voyais que j'avais le même problème que lui: le train arrière. Je suis frustré car on doit trouver des solutions à nos problèmes le plus vite possible."

Chris Vermeulen (Suzuki MotoGP, abandon sur saut de chaine): "Je ne suis pas content de ma course. Ça clochait dès le début. La chaine me gênait et faisait glisser la moto, ce qui la rendait difficile à conduire. Je sentais que mon rythme, par la suite, s'améliorait et que j'étais plus rapide que les quatre pilotes qui me précédaient. Vers la fin du sixième tour, la chaine est sortie de son emplacement et j'ai dû aller aux stands. Je ne pouvais plus repartir."

Réagir sur le forum

           Nouveautés 2008

  
                      
      Suzuki         Ducati         Ducati  
     Gsxr600         848           1098R
                         
       Ktm          Yamaha        Kawasaki
     1090RC8         R6             ZR10R
                         
      Suzuki         Honda          Triumph
   Hayabusa      CBR1000    Dayto675
SE
                         
      Bmw         MVAgusta       Bimota
    HP2Sport     F4 312RR          DB7


Les archives de l'actu

Retrouvez toutes les actualités du site depuis sa création.

Cliquez ici pour accéder aux archives