ACCUEIL FICHES MOTOS CIRCUITS MEDIATHEQUE LES FORUMS SPORT
   

MotoGP : Déclarations des pilotes après le GP de France

Le 30/11/2007

Les news

motogp_logo.gif

Valentino Rossi (Yamaha Factory, vainqueur) : "Remporter cette 90e victoire en carrière est fantastique et rejoindre Angel Nieto (au 2e rang du classement des pilotes les plus victorieux de l'histoire, ndlr) est un rêve. C'était une course exceptionnelle. Je ne m'attendais pas à rouler aussi vite mais nous avons modifié des réglages après le warm-up en accord avec mon team et ma moto a très bien fonctionné, l'adhérence des pneus était fantastique. Sur le sec, j'ai pu m'échapper. Quand il a commencé à pleuvoir, j'ai essayé de piloter de manière très souple dans les virages car je ne voulais pas changer de moto et il me restait suffisamment d'adhérence au niveau des pneus pour continuer. Gagner deux fois de suite ne m'était plus arrivé depuis 2006. Ça veut dire que nous sommes définitivement de retour aux affaires."

Jorge Lorenzo (Yamaha Factory, 2e) : "Tout d'abord, je suis content que Yamaha occupe les trois marches du podium. Nous avons une moto très compétitive. Pour moi, cela aurait déjà été un rêve de finir 5e car nous avons eu beaucoup de problèmes aux essais. J'ai pensé toute la nuit à cette course. Finir 2e, c'est incroyable. Maintenant, il faut que je laisse récupérer mes chevilles (gravement blessées depuis une chute lors des essais du Grand Prix de Chine le 2 mai) pour être prêt à Mugello (ndlr : prochain Grand Prix en Italie le 1er mai)".

Colin Edwards (Yamaha tech3, 3e) : "J'ai pris un bon départ mais en sortant du virage 2, je me suis rendu compte que c'était difficile en essayant d'attaquer. Je ne parvenais pas à rester avec Pedrosa et Casey . Je regardais mes chronos, et je me disais 'Il reste tout ça comme tours, je ne vais jamais y arriver !' Ensuite Valentino est arrivé comme un cow-boy avec son flingue. Après, j'ai essayé de passer les deux gars devant moi et finalement Casey a eu un problème. Ensuite, il a plu et j'ai pu passer Pedrosa, mais Jorge a fait une course fantastique. Ce triplé Yamaha est fantastique. Merci à Michelin et à mon équipe, Tech3".

Dani Pedrosa (Honda HRC, 4e) : "Je suis désolé, car nous aurions pu monter sur le podium, mais je n'ai pas réussi à rouler aussi vite en course qu'en qualification. Dès le début, j'ai eu des problèmes au niveau du pneu avant qui m'empêchaient de freiner comme je le voulais. Dans la seconde partie de la course, j'ai manqué d'adhérence à l'arrière. Quand Lorenzo est passé devant moi, j'ai bien essayé de m'accrocher, mais je n'ai pas pu. J'ai donné mon maximum et finir 4e dans ces conditions n'est pas si mal. Je reste 2e ex aequo (avec Lorenzo) et nous allons continuer à travailler dur pour obtenir de meilleurs résultats lors des prochaines courses."

Andrea Dovizioso (Honda Scot, 6e) : "Je n'ai pas pris un très bon départ et ce fût dur de gagner des positions en début de course. Mais j'ai vite rattrapé James Toseland. Nous nous sommes passés plusieurs fois. A un moment, il a tapé fort à l'arrière. Dieu merci je ne suis pas tombé mais son pneu avant m'a touché et mon cuir en porte la marque ; ma moto aussi. Pour cette raison, j'ai perdu beaucoup de temps. Il nous faut faire mieux en qualification, nous en sommes conscients, et travailler à une meilleur vitesse en course".

Randy de Puniet (Honda LCR, 9e) : "Je suis bien parti. Par contre, je me suis fait tasser à la première chicane où j'ai tiré droit et Hopkins m'a sorti dans le virage de la Chapelle. Je me suis retrouvé 15e. J'ai remonté et fini pas très loin du 5e, c'est pas mal. Ça fait du bien de terminer une course pratiquement normale. Un top 10, ça fait du bien. Il y a eu des gouttes de pluie, la piste était très piégeuse mas j'ai peut-être été un peu trop prudent. Mais l'an dernier, j'avais fait l'inverse. Il ne fallait absolument pas tomber et j'ai fourni mon effort enfin de course. Les pneus et la moto fonctionnaient pour faire mieux que ça aujourd'hui. Ça fait du bien de se sortir la tête de l'eau".

Shinya Nakano (Honda Gresini, 10e) : "Je suis content de voir le drapeau à damier. Ce ne fut pas facile après la pluie. Je me suis battu avec Nicky [Hayden] mais il m'a passé et je n'ai pas pu le suivre".

Toni Elias (Ducati d'Antin, 11e) : "Après quelques tours, j'étais dans une bonne position. Puis les problèmes rencontrés en essais ont resurgi. J'ai tout donné mais c'est probablement notre niveau actuel. Je pense maintenant au Mugello, une piste que j'aime beaucoup et qui devrait mieux convenir à notre moto".

Sylvain Guintoli (Ducati d'Antin, 13e) : "Ce fût un grand prix difficile. Au début je suis parti avec le groupe, puis j'ai eu des sensations que je n'avais pas eu pendant le week-end. Je perdais beaucoup l'avant… J'ai fait un tout-droit. Je n'avais pas non plus de bonnes sensations avec le train arrière. J'étais n'étais pas dans un bon rythme, je ne me suis pas fait plaisir du tout. Je suis un peu déçu".

Anthony West (Kawasaki Moto GP, 14e): "Je ne suis pas content du tout. Ce week-end a été une lutte, parce que nous avons eu les mêmes problèmes de traction arrière que nous avons sur toutes les pistes depuis le début de la saison. Mais alors, dans la course, le grip à l'arrière était inexistant. Maintenant, je veux savoir quel était le problème, et je veux être sûr que nous ne l'aurons plus."

Marco Melandri (Ducati Moto GP, 15e): "Quand j'ai vu qu'il allait pleuvoir, j'ai décidé de rentrer aux stands et j'ai espéré que mon pari de changer rapidement de machine serait le bon. C'est décevant parce que les choses s'étaient bien déroulées au warm-up quand la moto était bien équilibrée et très prévisible. Je pense que j'étais capable de faire une bonne course. Maintenant nous allons réaliser deux jours de tests et je suis sûr que nous pouvons faire un réel pas en avant juste avant de se rendre au Mugello, un circuit que j'adore."

Casey Stoner (Ducati Moto GP, 16e): "J'ai pris un bon départ mais malheureusement je n'avais pas de sensations avec le pneu avant dans mes virages à droite. Je perdais beaucoup d'adhérence lorsque je me penchais au maximum. Je ne pouvais pas freiner aussi tard que je le souhaitais comme je le faisais aux essais. J'ai donc du m'adapter à la situation."

John Hopkins (Kawasaki Moto GP, Abandon): "Après les essais et la séance de qualification, je pensais vraiment que nous pourrions repartir du Mans avec un bon résultat, ce qui nous frustre encore plus. J'ai réalisé un assez bon départ et j'ai été ensuite en mesure de gagner des places au freinage mais nous sommes trop lents en sortie de virage. Enfin, je voudrais présenter mes excuses à Loris pour le dépassement que j'ai réalisé qui était un peu osé. Désolé Loris!"

Réagir sur le forum

           Nouveautés 2008

  
                      
      Suzuki         Ducati         Ducati  
     Gsxr600         848           1098R
                         
       Ktm          Yamaha        Kawasaki
     1090RC8         R6             ZR10R
                         
      Suzuki         Honda          Triumph
   Hayabusa      CBR1000    Dayto675
SE
                         
      Bmw         MVAgusta       Bimota
    HP2Sport     F4 312RR          DB7


Les archives de l'actu

Retrouvez toutes les actualités du site depuis sa création.

Cliquez ici pour accéder aux archives